Skip to content
Museum for the United Nations - UN Live
My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

Menu

My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

Art et action à São Paulo et à Santos

São Paulo est la plus grande ville d’Amérique latine et Santos le premier port du continent. Les deux villes, éloignées de seulement 55 km, font face à d’énormes défis environnementaux. À Santos, la montée du niveau de la mer menace les maisons le long de la côte ; à São Paulo, la mauvaise qualité de l’air et la médiocre gestion des déchets pèsent sur la ville.

Selon la directrice du programme My Mark: My City, Daniela Teixeira, de nombreux jeunes avaient peu d’information ou se désintéressaient des questions environnementales dans leur ville. Elle a conçu un programme pilote spécialement destiné à aider ceux qui avaient peu de connaissances sur la question du changement climatique afin qu'ils s’impliquent dans des domaines précis dans chaque ville. Le programme doit également aider à transformer les idées en action en fournissant des microsubventions aux plus prometteurs.

Nous avons eu la chance de pouvoir collaborer avec deux organisations locales qui incitent au changement : Instituto Procomum à Santos et Pimp my Carroça à São Paulo.

Des prototypes citoyens à Santos

Instituto Procomum est une organisation de la société civile basée à Santos qui met en place des initiatives communautaires grâce à une programmation interdisciplinaire. Nous avons réuni 30 jeunes dans le laboratoire de l’Institut à Baixada Santista pour créer des prototypes des initiatives citoyennes qui amélioreraient la durabilité. Après une journée d’ateliers aux côtés de scientifiques, d’artistes et d’ingénieurs, nous avons lancé un concours pour trouver les meilleures idées. Trois projets ont été sélectionnés, et dès le mois d’octobre, nous aiderons nos jeunes acteurs du changement à développer leurs propositions.

Soutenir la durabilité à São Paolo

À São Paulo, Daniela a travaillé avec l’organisation populaire Pimp my Carroça. Une partie de la mission de ce mouvement consiste à sortir de l’ombre les collecteurs de déchets recyclables et à les aider à se réinsérer dans la société. Pimp my Carroça a également pour but de sensibiliser aux questions des ordures et des déchets dans la vie quotidienne des habitants de São Paulo.

Pour ce programme, Pimp my Carroça a réuni 30 jeunes issus de milieux défavorisés dans différents quartiers périphériques de la ville. Ensemble, nous avons organisé des ateliers graffiti, fait appel à des DJ et à des chefs pour venir cuisiner sur place afin de créer une atmosphère détendue propice à des discussions sur le changement climatique et les mesures que les jeunes peuvent prendre pour devenir acteurs du changement dans leur communauté. Le groupe s’est mis d’accord sur deux initiatives communautaires à mener ensemble.

Imaginez si nous appliquions cette approche créative de la gestion des déchets dans d’autres régions du monde. Des groupes comme Pimp my Carroça redéfinissent la façon de concevoir la gestion des déchets et permettent aux jeunes de voir l’importance d’agir pour faire la différence.


    Plus de projets