Skip to content
Museum for the United Nations - UN Live
My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

Menu

My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

La collaboration pour le changement à Nairobi

La population en constante augmentation de Nairobi met à rude épreuve l’infrastructure de transport, les logements et la gestion des déchets de la ville. Le développement futur est-il durable et comment faire entendre la voix des habitants ?

La directrice de My Mark: My City à Nairobi, Carol Wambui, a réuni différentes organisations pour répondre à cette question. Sous le nom Nai-O’clock, ils ont utilisé des techniques créatives pour inciter les citadins à agir face aux problèmes environnementaux dans leur ville.

Nous nous sommes associés à une organisation artistique locale, Hoperaisers, un collectif d’artistes, Creative Spills, des urbanistes du gouvernement du comté de Nairobi, des étudiants de l’université locale et des militants communautaires pour planifier des actions collaboratives qui rendront Nairobi plus écologique et plus propre pour tous. Comme l’a souligné Carol, les événements se distinguaient par « leur accent sur l'action plutôt que sur la parole » et, car ils « permettaient à la population et à ses responsables gouvernementaux de travailler conjointement pour mener des actions durables ».

Collaboration entre l’État et les citoyens

Les résultats ont été remarquables. Deux des participants à l’atelier ont été invités à rejoindre le Comité de développement urbain du gouvernement du comté de Nairobi pour donner une voix au développement durable. De plus, le gouvernement du comté a confié au groupe l’organisation de la Semaine annuelle de l’aménagement d’espaces. L’équipe collaborera avec d’autres parties prenantes afin de mettre en œuvre des actions de l’atelier commun qui correspondent au programme de développement durable du gouvernement du comté.

Imaginez ce qui pourrait être réalisé si ce modèle performant de collaboration créative entre l’État et les citoyens pouvait être mis en place dans chaque ville d’Afrique.


    Plus de projets