Skip to content
Museum for the United Nations - UN Live
My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

Menu

My Mark: My CityLiveÀ propos de nousRejoignez-nous

De nouveaux réseaux de jeunes s’unissent pour le climat à Delhi et à Mumbai

Sakshi Bhalla a grandi à Delhi et fait campagne depuis toute petite. Elle se souvient d’avoir fait sa première « campagne en faveur de la propreté » au CM2. Depuis cette époque, elle est devenue une militante sociale expérimentée, travaillant sur des questions telles que la santé, le sexe et l’éducation en Inde. Plus récemment, elle s’est concentrée sur le changement climatique, en participant à un projet marquant sur la pollution de l’air appelé Help Delhi Breathe.

Pour Sakshi, les campagnes les plus efficaces sont celles qui mettent en avant des moyens pratiques : « de nombreuses campagnes de communication soulèvent les problèmes, mais ne mettent pas suffisamment l’accent sur les solutions. » Elle est également convaincue qu’avec des campagnes intégrant un élément culturel et créatif fort, des questions mondiales et universelles peuvent devenir bien plus concrètes pour les populations locales et leur contexte particulier, et que des sujets souvent abstraits, scientifiques ou techniques peuvent prendre corps.

Créer de nouveaux réseaux - Réunir des missions différentes 

Pour notre programme pilote à Delhi et à Mumbai, nous nous sommes associés à Human Circle. Il s’agit d’une communauté qui organise des programmes de durabilité grâce à des initiatives de croissance par l'expérience telles que Young India Challenge, le coaching de vie et le mentorat.

Sakshi a délibérément évité de mettre en lumière des activistes du changement climatique et a préféré cibler des jeunes en dehors des réseaux habituels de l’action pour le climat, qui, une fois mobilisés, peuvent devenir de nouveaux porte-parole dans l’univers de l’action en faveur du climat. À Delhi, elle a travaillé avec Human Circle et l’université Amity, réunissant 100 étudiants de différents départements pour une journée de conversations et d’activités destinées à informer et à impliquer les étudiants dans les questions locales sur la durabilité. À Mumbai, Human Circle a créé un atelier pilote qui a rassemblé 18 jeunes professionnels de secteurs variés comme le journalisme, le commerce ou la photographie afin qu’ils collaborent pour imaginer des projets et des plans d’action pour la ville.

Pour Sakshi, il est évident que la valeur ajoutée provient du mélange de personnes ayant des expertises et des intérêts différents. « La plupart des questions sociales sont profondément imbriquées, et c’était une opportunité très intéressante de voir comment des organisations et des intérêts différents s’entrecroisent avec le changement climatique. »

Même si le mouvement n’en est qu’à ses débuts, il montre comment des organisations avec des missions différentes et des jeunes avec des intérêts divers peuvent se connecter et se réunir autour des villes durables et du changement climatique. Imaginez si cette approche faisait son chemin en Inde et poussait à l’action une grande partie de la jeunesse mondiale.


    Plus de projets